Agriculture, Viticulture et Développement rural
La crise du lait


Fair MellechEn 2009, le secteur laitier européen a été touché de plein fouet par une forte chute des prix liés d’une part à une baisse de la consommation et des exportations sur le marché mondial. Mais d’autre part, la crise du lait s’inscrivait aussi dans un contexte de réforme de la Politique agricole commune (PAC) de l’Union européenne dans le secteur laitier.

En 2004, la Commission européenne avait décidé de supprimer des quotas laitiers en 2015 après les avoir relevés de 1 % par an pendant 5 ans. Même si il n’y pas eu d’effet immédiat, les producteurs de lait ont redouté que l’augmentation puis la suppression des quotas se traduiraient par une dérégulation de la production laitière européenne, avec le risque de voir baisser les prix.

Déjà en 2008, les producteurs de lait à travers toute l’Union européenne ont marqué leur désaccord avec la politique de la Commission européenne et ont revendiqué des prix équitables pour leurs produits. A partir du mois de mai 2009, les manifestations se sont multipliées pour culminer dans une grande démonstration en marge du Conseil Agriculture qui s’est tenu au Luxembourg. La crise du lait a pris une telle ampleur que les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se sont chargés de l’affaire et ont invité la Commission à prendre des mesures pour stabiliser le marché des produits laitiers.

La situation est restée inchangée jusqu’au mois de septembre, ce qui a conduit 40 000 producteurs de lait à travers toute l’Europe à ne plus livrer leur lait aux laiteries. Ils ont commencé à déverser plusieurs millions de litres de lait dans les champs et de le distribuer gratuitement aux consommateurs.

Le 24 septembre 2009, cette "grève du lait" a été suspendue au Luxembourg suite à des mesures proposées par le gouvernement et dans la perspective d’une réunion extraordinaire des ministres de l’Agriculture de l’UE. Lors de cette réunion, la Commission européenne a annoncé qu’un groupe d’experts de haut niveau serait mis en place pour prévoir des mesures à moyen et long terme pour le secteur du lait. D’autres mesures ont par la suite été mises en place, comme un fonds laitier d'urgence doté de 280 millions d'euros.

Dans ce dossier, Europaforum.lu présente tous ses articles concernant la crise du lait et les mesures qui ont été prises aux niveaux national et européen pour stabiliser le marché des produits laitiers.