14. Réchauffement climatique – environnement - énergie


Le réchauffement climatique fait partie des défis environnementaux, sociaux et économiques les plus importants que l’humanité doit affronter. Le traité de Lisbonne identifie des mesures qui permettent de faire face à ces problèmes. Le traité innove en introduisant la promotion, sur le plan international, des mesures destinées à faire face aux problèmes régionaux ou planétaires de l'environnement, et en particulier la lutte contre le changement climatique.

L’un des objectifs de l’Union est le travail en faveur du développement durable en Europe qui sera  basé sur un niveau élevé de la protection et de l’amélioration de l’environnement.

L’Europe doit faire face à un nouveau défi: comment s’assurer des sources d’énergie sûre, compétitive et propre. Le traité de Lisbonne clarifie et complète les règles qui régissent la politique de l’énergie dans les traités actuels.  

  • Le traité de Lisbonne contient une nouvelle section consacrée à l’énergie. Dans ce domaine, l’objectif de l’Union sera d’assurer le fonctionnement du marché de l’énergie, en particulier de l’approvisionnement énergétique, et de promouvoir l'efficacité énergétique et les économies d'énergie ainsi que le développement des énergies nouvelles et renouvelables.
  • Le traité de Lisbonne établit également le principe de la solidarité en cas de difficultés en approvisionnement énergétique dans un ou plusieurs États membres. D’autres États membres devront veiller dans ce cas-là à offrir leur aide, notamment au cas où un ou plusieurs pays doivent affronter une rupture majeure de l’approvisionnement énergétique externe.